L'aveu sioniste:L'"Holocauste" a rendu possible.....

Aller en bas

L'aveu sioniste:L'"Holocauste" a rendu possible..... Empty L'aveu sioniste:L'"Holocauste" a rendu possible.....

Message par Rudel le Dim 26 Fév - 15:51

la création d'Israël

L'utilisation du mythe de l'"Holocauste" à des fins politiques est attestée
par de très nombreux exemples.Certains si flagants que seuls les aveugles
volontaires peuvent les ignorer ou en dénier la valeur.
Je pense plus particulièrement à la propagande orchestrée en France entre
le 22 avril et le 4 mai 2002,alors que Jean-Marie Le Pen était opposé à
Supermenteur (comprenez:Jacques Chirac)au deuxième tour de l'élection
présidentielle.Dans Les raisons de l'échec électoral de J.M Le Pen et du FN.
Les ressorts de cette propagande,démontrant qu'ils s'appuyaient essentiellement
sur l'"Holocauste".L'argument contral était le suivant:"Le Pen=Hitler.

L'aveu sioniste:L'"Holocauste" a rendu possible..... 225px-10

Or,par racisme,Hitler a exterminé des millions de personnes,dont 6 millions de juifs.
Donc Le Pen,on sait où ça va mener."


La politique n'est cependant pas la seule concernée.La "magique chambre à gaz"
(dixit Céline) pèse également sur la géopolitique.
Début juillet 2011,une courte vidéo diffusée sur Youtube
(titre:"Israël,le plus grand casse du siècle") a confirmé qu'un an seulement après
la clôture du grand procès de Nuremnerg,les sionistes avaient su tirer parti
du mythe des "six millions" pour spolier les Palestiniens de leurs terres et obtenir
la création de l'entité israékienne.
Cette vidéo est d'autant plus intéressante que les "aveux" entendus sont proférés
par des sionistes eux-mêmes.Nous en reproduisons ci-dessous la bande son,
principalement formée par les explications du commentateur en voix off.
Les interventions des autres personnes sont mises entre guillemets.
Le passage capital survient lorsque,après avoir parlé de "la culpabilité du monde
entier concernant tout ce que le peuple juif venait de subir"
et exposé
les manoeuvres qui ont permis d'obtenir la création d'Israël,l'ancien délégué
de l'Agence juive à l'O.N.U.,Abba Eban,explique avec franchise:

"Une des raisons de cette victoire,vraiment stupéfiante,a été sans l'ombre
d'un doute la Shoah.Le souvenir du génocide était encore présent.
L'Exodus en était un symbole."


Ce court reportage démontre que l'entité sioniste a été bâtie non seulement
sur une calomnie colossale,mais aussi grâce à des manoeuvres d'espionnage
et à des pressions politiques.Sachant toutefois que rien de né du mensonge
et de la violence ne saurait être un facteur de paix,on ne sera pas étonné
que depuis plus de 60 ans,malgré toutes les tentatives de conciliation,Israël
empoisonne la vie du monde entier.Il existe une "malédiction d'Israël"
qui ne cessera qu'avec la disparition de cette entité.

L'aveu sioniste:L'"Holocauste" a rendu possible..... 200px-10
(L'ancien délégué de l'Agence juive à l'O.N.U.,Abba Eban.
Il a expliqué clairement que l'"Holocauste" a permis la création d'Israël en 1948).

Or,ayant permis grâce au sentiment de culpabilité qu'il causait,la création de
l'entité sioniste,l'"Holocauste" permettra son maintien.
Autrement dit:tant que le mythe des "six millions" tiendra,l'injustice perdurera.
D'où la nécessité du combat révisionniste.Loin d'être d'arrière-garde,les objectifs
de la lutte révisionniste se confondent avec ceux de la Vérité et de la Justice,
deux vertus toujours actuelles.
Justice pour le peuple allemand calomnié !
Justice pour le peuple palestinien spolié !
Telles sont les deux premières revendications révisionnistes.
On comprend que les sionistes les rejettent catégoriquement.
Mais leur position est intenable.


Retranscription de la bande son du reportage diffusé sur Youtube
sous le titre:"Israël:le plus grand casse du siècle"


Fin novembre 1947,s'ouvre à New-York,dans l'ancienne patinoire de Flushing
Meadow,la 128ème assemblée générale de l'O.N.U.Le partage de la Palestine
en deux Etats,l'un juif,l'autre arabe,est à l'ordre du jour.
Pour que la résolution soit adoptée,il faut qu'elle soit votée par les deux tiers
des 56 nations représentées.
La plupart des délégués de l'Agence juive sont retournés en Palestine car
plus personne ne croit à un vote favorable.Abba Eban (délégué de l'agence juive
à l'O.N.U.),qui a choisi/prévu (?) de rester juge encore possible un retournement
de la situation (Abba Eban)
"Nous avons pris une carte du monde,et nous l'avons découpée,et nous sommes
partis à l'assaut d'une délégation,avec en toile de fond,la responsabilité,
la culpabilité du monde entier concernant tout ce que le peuple juif venait de subir.
Mais malgré tous nos efforts,en fin de compte,il nous manquait trois ou quatre voix."

L'aveu sioniste:L'"Holocauste" a rendu possible..... 200px-10

Dans les coulisses de l'O.N.U.,des agents de la C.I.A. interceptent les consignes
des ambassades et enregistrent les entretiens entre les délégués.
Leurs collègues du futur Mossad truffent de micros les pupitres des représentants
des différents pays (Abba Eban):

"Nous savions donc la plupart du temps où nous en étions,
quelles étaient nos chances."


La délégation sioniste apprend ainsi que les Philippines,le Libéria et Haïti entre
autres,vont voter non,et que faute de ces trois voix supplémentaires pour
atteindre le score indispensable de 32 voix,son rêve d'indépendance nationale
risque d'être définitivement compromis.
Le président Truman demande alors à la délégation américaine de tout faire
pour obtenir le partage (de la Palestine),d'exercer toutes les formes de pression
possible sur les pays réticents ou indécis.(Abbas Eban):

"C'est Truman lui-même,qui a finalement pris la décision.Plus rien ne pouvait
arrêter.(inaudible) la décision,il était déterminé,et tous les autres ne pouvaient
que le suivre."

Vingt-six sénateurs américains prennent en charge le président philippin,
qui est à la veille de recevoir d'importants crédits du Congrès,et lui font
comprendre qu'il est de son intérêt de modifier son vote.
Sous la pression de Washington,le fabricant de pneus Firestone,obtient du Libéria,
dont la survie économique est liée à la production de caoutchouc,un vote en
faveur du partage.Enfin,un prêt de 5 millions de dollars,(inaudible) également pour
Haïti dans le camp du "oui".Abba Eban se livre à un comptage angoissant.
Il ne manque plus qu'une voix.
Abba Eban:

"A ce moment-là,le résultat du vote ne dépendait plus que d'une voix,
celle de la France."



L'aveu sioniste:L'"Holocauste" a rendu possible..... 200px-11
(Harry Truman)

L'aveu sioniste:L'"Holocauste" a rendu possible..... 220px-16
(David Ben Gourion)

L'aveu sioniste:L'"Holocauste" a rendu possible..... Weizma10
(Chaïm Weizmann)

Chaïm Weizmann qui dirige la délégation juive et sera un an plus tard le premier
président de l'Etat d'Israël,est absent.Epuisé par la maladie,il ne quitte plus
sa chambre du (inaudible) à New-York.(Abba Eban):

"J'ai convaincu Weizmann d'entrer en contact avec Léon Blum.
Ils se connaissaient depuis un certain temps.J'ai aidé Weizmann à rédiger
le texte d'un télégramme,qu'il a envoyé à Blum,et qui s'est terminé par ces mots:
"Est-ce que la France peut s'abstenir,être absente,d'un moment que personne
n'oubliera et qui restera à jamais dans la mémoire de l'humanité? "
Blum a été très ému,et a usé de toute son influence."


(Le président de la séance à l'O.N.U.):

"Puisque nous ne trouvons pas d'accord entre les deux parties,nous allons
procéder au vote.
- Union Soviétique:Oui,
- Grande-Bretagne:abstention,
- Etats-Unis :Oui "


(Abba Eban)

"Quand le représentant de la France,Alexandre Parodi,qui avait été Résistant,
a prononcé le mot crucial:oui..."


(Séance de l'O.N.U.)

"France:oui." (Applaudissements dans la salle)


(Abba Eban):

"Toute la salle s'est mise à applaudir.Nous avons alors réalisé que nous allions
vers la victoire."


(Séance de l'O.N.U)

"La résolution du comité pour la Palestine est adoptée par trente-trois voix pour,
treize contre,et dix abstentions." (Des délégués se lèvent et applaudissent.)


(Abba Eban):

"Les gens s'embrassaient.Une des raisons de cette victoire,vraiment stupéfiante,
a été sans l'ombre d'un doute la Shoah.Le souvenir du génocide était encore présent.
L'Exodus en était un symbole.Bien sûr,ce n'est pas l'Exodus qui a été à l'origine
de la création de l'Etat d'Israël.Mais les gens avaient forcément fait le rapprochement.
Ce jour-là,nous avons été les témoins d'un des plus grands exploits dans l'histoire
du pays."


Rêve pour les uns,cauchemar pour les autres,l'Etat d'Israël est proclamé
le 14 mai 1948.Ben Gourion en sera le Premier Ministre.
Alors que du côté israélien,des explosions de joie saluent sa naissance,
du côté arabe,on mobilise.
Dès le lendemain,les armées de cinq pays arabes envahissent cette Palestine
administrée depuis trente ans par la Grande-Bretagne.
Israël,la Jordanie et l'Egypte vont se partager le territoire de cet Etat palestinien,
qui ne verra jamais le jour.

L'aveu sioniste:L'"Holocauste" a rendu possible..... 220px-17
(Enrico Macias):
"Croyez-moi,c'est ça le miracle d'Israël".

Source:Sans Concession n°67-70 (octobre 2011)pp.11-15.

study scratch
Rudel
Rudel

Messages : 379
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 46
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum