64) Katyn et autres tristes lieux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

64) Katyn et autres tristes lieux.

Message par Terreblanche le Ven 16 Avr - 6:26


La Wehrmacht a capturé environ 700 000 PG polonais,
qui sont sous-alimentés et brutalisés dans leurs camps de détention
(Stalag),mais sans qu'il y ait d'ordre d'extermination les concernant.

Il en va autrement pour les PG polonais capturés par les Soviétiques.

Comme convenu par la convention secrète annexée à l'accord
germano-soviétique d'août 1939,l'Armée Rouge pénètre
en Pologne à partir du 17 septembre 1939,sans que cela
émeuve outre mesure les Franco-Britanniques.
Pour eux,les mêmes causes n'engendrent pas les mêmes effets:

- on a déclaré la guerre au Reich qui attaque la Pologne pour récupérer
des terres majoritairement peuplées d'Allemands,on continue de sourire
aux Soviétiques qui volent des terres peuplées de citoyens polonais.
L' AR, capture ainsi 250 000 PG polonais,dont 15 000 officiers.

Staline expédie un général du NKVD,Piotr Soprunenko, pour exécuter
un maximum d'officiers polonais,qualifiés de fascistes pour l'occasion.
Environ 5 000 sont exécutés,généralement d'une balle dans la nuque
et enterrés dans de vastes fosses aux alentours de Katyn
(de leur côté,avant d'être écrasés,les Polonais avaient massacré sans jugement environ 6 000 citoyens polonais d'origine allemande:des victimes oubliées
de la plupart des historiens).

A Nuremberg,l'accusation du TMI tenta de refiler
aux vaincus la responsabilité des cadavres des charniers de Katyn
et autres lieux,emplis des victimes du NKVD.
La défense n'eut aucun mal à rectifier la vérité,mais dans leur jugement,
les nobles juges du TMI ne mentionnèrent pas l'extermination
de Katyn.
Se fondant sur cette " absence de condamnation ", les augustes
du Parlement français,lorsqu'ils ont élaboré la " loi antirévisionniste "
du 13 juillet 1990,fixant le dogme officiel pour l'écriture historique
de certains aspects de la Seconde Guerre mondiale,on refusé
de considérer les massacres d'officiers,de sous-officiers et de soldats
polonais par les tueurs de Staline comme des
" crimes contre l'humanité " (séance du Sénat du 31 mai 1990).

N'en déplaise aux parlementaires français et à leur sectarisme,
les tueurs du NKVD:
ont assassiné approximativement 25 000 PG polonais avant
le 22 juin 1941,ont fusillé environ 26 000 membres
de l'élite polonaise (la moitié orientale du pays) en
application d'un ordre personnel de Staline daté du
5 mars 1940,ont déporté environ 1,5 million de citoyens polonais
en Sibérie et au Kazakhstan,où 300 000 d'entre eux sont morts
avant le mois de mai 1945.
L'ensemble forme un génocide qui n'a pas intéressé les nobles juges
du TMI de Nuremberg et pour cause:
des Soviétiques siègeaient dans les rangs des accusateurs et parmi les juges.


scratch study

_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3389
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 69
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: 64) Katyn et autres tristes lieux.

Message par crêve-tabous le Ven 16 Avr - 10:14

Certes, mais la vérité à enfin vu le jour récemment et publiquement malgré un quasi silence des médias.
Pas une ligne dans les journaux, et très peu à la télé.

La vérité rend libre !
avatar
crêve-tabous

Messages : 430
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 43
Localisation : Centre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum