63) L'affaire Rudolf Hess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

63) L'affaire Rudolf Hess

Message par Terreblanche le Jeu 15 Avr - 5:17



Adolf Hitler n'a jamais voulu qu'une seule guerre:
celle dirigée contre l'URSS, à la fois pour abattre l'abjection
communiste et pour conquérir l'Ukraine, la terre la plus fertile d'Europe,
ridiculement sous-exploitée par la grotesque agriculture soviétique.
Le Reich manque d'espace pour le projet fantasmagorique de son Führer:
donner un continent aux Germano-Scandinaves pour qu'ils puissent élaborer,
bien plus tard,la surhumanité.



Rudolf Hess,le confident le plus intime,connaît tout cela.
Hess veut tenter une dernière approche des Britanniques,
avant que la Wehrmacht ne se rue dans les plaines de l'Est.
Son ami le géopoliticien Albrecht Haushofer, le fils de son vieux professeur,
lui a conseillé de s'adresser à la plus haute aristocratie terrienne,dans l'espoir
de la voir agir auprès du très malléable George VI pour qu'il renvoie
Churchill et appelle à la tête du gouvernement un pacifiste
comme Lord Halifax.
Le géopoliticien rêve autant que le " remplaçant du Führer pour le parti ":
il y a beau temps que la ploutocratie industrielle et financière de Grande-Bretagne domine l'aristocratie terrienne.
S'ensuit l'équipée que l'on a tournée en ridicule,alors qu'elle est un exemple
de dévouement illimité d'un romantique exalté.
Le 10 mai 1941,Hess, excellent pilote,emmène un Me 110 au-dessus
de l'Ecosse et saute en parachute.

Il veut semer la paix et récolte des avanies.

Churchill le tourne en ridicule et le traite en criminel de guerre,
ce que Rudolf Hess n'est assurément pas.
Le Führer, ébahi par la candeur et la naïveté de son ami,est bien obligé
de faire passer son acte pour une manifestation de folie passagère
(c'est ce que Hess lui avait recommandé de faire en cas d'échec de sa part,
dans une lettre,remise au Führer le 11 mai).

Hitler profite de l'occasion pour ordonner de fermer les cercles accultistes
et d'interdire les professions de mage et d'astrologue:35 000 charlatans,
vaguement protégés jusque-là par Rudolf Hess,doivent changer d'activité
ou passer à la clandestinité....encore des victimes de l'obscurantisme nazi !


Rudolf Hess sera condamné à la prison à vie par les nobles juges
du TMI de Nuremberg et mourra dans la prison forteresse
de Spandau, en août 1987,n'ayant été autorisé à recevoir
des visites de sa femme et de son fils qu'à partir de 1969.

study

_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3389
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 68
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par Rudolf le Jeu 15 Avr - 19:17

Lors de son survol de l'Écosse, il a essuyé des tirs de DCA qui l'ont obligé à se parachuter avant destination.

Quant à sa mort, il ne fait plus aucun doute qu'il ne s'agissait pas d'un suicide... La thèse du meurtre est notamment soutenue par sa famille, les nationaux-socialistes actuels et également par un infirmier de Spandau, Abdallah Melaouhi.
avatar
Rudolf

Messages : 394
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 27
Localisation : Royaume Burgonde

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par volontaire65 le Mar 17 Aoû - 15:22

Aujourd'hui, en ce 17 août 2010, mes pensées s'associent à cette marche silencieuse dédiée à Rudolf Hess.

N'oublions que ce prisonnier le plus cher, pour reprendre une expression médiatique, n'aurait jamais pu se suicider.

Il devait sans doute présenter un danger potentiel et ses paroles auraient sans doute ébranlé certaines certitudes du côté allié ( comme si ces derniers étaient exemptes de tout reproche).

avatar
volontaire65

Messages : 80
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par volontaire65 le Mar 17 Aoû - 15:31

Rudolf Hess aurait dû être acquitté. Comme les Soviétiques ont requis avec insistance la peine contre lui, le tribunal interallié s'est vu obligé de sévir en se prononçant pour la prison à perpétuité.

Rudolf Hess, rompu aux notions de géo-politque inculquées par Haushofer, avait bien compris qu'une guerre avec l'Angleterre était inutile.

Bien sûr, je ne vais pas me lancer dans une étude la société de Thule dont le Professeur Haushofer faisait partie. Mais ce professeur Haushofer enseignait surtout la géo-politique. Pour ma part, je préfère m'en tenir à ses capacités de spécialiste, sachant que la géopolitique n'était qu'à son stade restreint ( au niveau théorique).

avatar
volontaire65

Messages : 80
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par volontaire65 le Mar 17 Aoû - 15:40

Concernant l'inanité des jugements rendus, je pense avoir compris qu'une confusion du droit volontaire a tout falsifié.

Les jugements rendus par le tribunal de Nüremberg, sur le plan du droit pénal, ont scrupuleusement obéi au droit américain ( ou anglo-Saxon). En effet, selon cette philosophie juridique, l'accusé qui se déclare innoncent ou non coupable ( nicht gültig) , risque de subir une lourde peine si le tribunal a la preuve de sa culpabilité. Par contre si un accusé plaide coupable ( comme Albert Speer), il peut voir sa peine diminuée ( du moins échapper à la peine de mort).

Pour sa part Rudolf Hess n'a pas plaidé coupable : il a avoué avoir agi en une totale conscience patriotque : ich habe nichts zu bereuen ( je n'ai rien à regretter).
Rudolf Hess a appliqué la doctrine mon honneur s'appelle fidélité jusqu'au bout. Mais cela importait peu aux juges improvisés et non pourvus d'objectivité.
avatar
volontaire65

Messages : 80
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par volontaire65 le Mer 18 Aoû - 12:32

un petit rectificatif : non coupable se dit en allemand : nicht schuldig.
Dans ma hâte, j'avais fait une confusion suite à une analogie avec l'anglais ( guilty signifiant coupable).

Veuillez ne pas tenir compte du :" nicht gültig". ( se traduit par non valable).

Pour rattraper ma négligence, Rudolf Hess n' a effectivement pas accepté le "jugement" du tribunal qu'il considérait comme nul et non avenu. ( l'expression nicht gültig prend alors tout son sens).

autre rectificatif : "certaines certitudes du côté allié ( comme si ces derniers étaient exemptés de tout reproche ).

J'avais juste oublié l'accent
avatar
volontaire65

Messages : 80
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par volontaire65 le Mer 18 Aoû - 12:42

La thèse du suicide de Rudolf Hess est à écarter : Comment aurait-il pu se pendre alors qu'il était âgé de 93 ans. De plus son état de santé, d'un point de vue strictement physique, s'était dégradé : il était aveugle d'un oeil,et physiquement diminué. Par contre, ses capacités intellectuelles seraient restées intactes.

Il ne faut non plus perdre de vue que personne n'était autorisé à filmer Rudolf Hess pendant son incarcération à Spandau. Par ailleurs, de 1966 à 1987, il vivait isolé abstraction faite des prêtres et des infirmiers chargés de veiller sur lui. ( Ainsi que des gardes-chiourmes interalliés!).

Ces renseignements sont extraits d'un documentaire allemand intitulé : Hess, der letzte von Spandau. ( Hess, le dernier prisonnier de Spandau).

Les réalisateurs de ce documentaire sont : Guido Knopp et Lutz Becker.



avatar
volontaire65

Messages : 80
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par volontaire65 le Mer 18 Aoû - 12:49

Il ressort du "jugement" que Rudolf Hess n'a eu qu'un seul tort : celui d'avoir été le représentant d'Hitler ( Hitlers Stellvertreter).


Les émissaires français et Américains se sont prononcés pour 20 ans de prison ( non pas à cause des quatre chefs d'accusations interalliés mais simplement pour ses idées).

Les Britanniques ont plaidé pour l'acquittement, les Soviétiques pour la peine de mort ( systématiquement).

Même si l'acquittement pouvait être envisagé, le "tribunal" s'est prononcé pour l'emprisonnement à vie, en dépit de la plaidoirie de Maître Alfred Seidel, avocat de Rudolf Hess.
avatar
volontaire65

Messages : 80
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par volontaire65 le Mer 18 Aoû - 12:56

J'ai été surpris, au cours de ce documentaire, par l'objectivité que l'historien Golo Mann a manifestée.


En aucune manière, il s'en est pris à Rudolf Hess sur un ton vindicatif.

Ce qu'il faut retenir, c'est que cet historien, peu suspect de sympathie pour le national-socialisme, a souligné les aberrations du procès de Nüremberg qui s'est voulu exceptionnellement exemplaire, si je puis dire.
Or Golo Mann souligne l'inanité d'une telle entreprise:

Golo Mann précise que ce soi disant procès n'a nullement empêché la prolifération des tyrans, ni celle des génocides, ni celle de la torture, ni celle des guerres.

Cependant j'ignore quelle est sa position à l'égard d'historiens tels Ernst Zündel, David Irving, Vincent Reynouard, Jürgen Graff pour ne citer qu'eux.
avatar
volontaire65

Messages : 80
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par Rudel le Mer 18 Aoû - 14:16

Bonjour camarade,

Très intéressant ce dont tu nous parle, j'aimerai avoir ton avis
sur cette "thèse" sur Nuremberg et surtout ce qu'on doit en déduire.

http://spartiate.tonempire.net/2eme-guerre-mondiale-f33/la-these-officielle-actuelle-n-etait-pas-admise-a-nuremberg-t280.htm#941

avatar
Rudel

Messages : 378
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 44
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par Rudolf le Mer 18 Aoû - 17:28

volontaire65 a écrit:Il ressort du "jugement" que Rudolf Hess n'a eu qu'un seul tort : celui d'avoir été le représentant d'Hitler ( Hitlers Stellvertreter).


Les émissaires français et Américains se sont prononcés pour 20 ans de prison ( non pas à cause des quatre chefs d'accusations interalliés mais simplement pour ses idées).

Les Britanniques ont plaidé pour l'acquittement,
les Soviétiques pour la peine de mort ( systématiquement).

Même si l'acquittement pouvait être envisagé, le "tribunal" s'est prononcé pour l'emprisonnement à vie, en dépit de la plaidoirie de Maître Alfred Seidel, avocat de Rudolf Hess.

Un détail me titille cependant, pourquoi les Britanniques ont ils assassinés Rudolf Hess, seulement 46 ans après ? De plus s'ils avaient plaidé l'acquittement, çà ne colle pas trop. Cette affaire est décidément bien flou, même si je ne doute pas de l'assassinat.
avatar
Rudolf

Messages : 394
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 27
Localisation : Royaume Burgonde

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par B14 le Mer 18 Aoû - 17:31

Je suis a peu près sur que Rudolf Hess savait des choses pour le moins intriguantes .... ça peut expliquer quelques trucs.
avatar
B14

Messages : 321
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 28
Localisation : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par Rudolf le Mer 18 Aoû - 17:35

B14 a écrit:Je suis a peu près sur que Rudolf Hess savait des choses pour le moins intriguantes .... ça peut expliquer quelques trucs.

Oui je le pense aussi, mais alors pourquoi attendre aussi longtemps ?
avatar
Rudolf

Messages : 394
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 27
Localisation : Royaume Burgonde

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par Nestor le Mer 18 Aoû - 17:58

peut-être y avait-il des conflits d'intérêt dans le camp des britanniques ?... et qu'à ce moment là, la balance a penché vers celui des tenants de l'assassinat ?... mais je suis pas sur que ça fasse avancer le schmilblick ...

s'ils ont plaidé pour l'acquittement, peut-être espéraient-ils pouvoir le "récupérer" d'une manière ou d'une autre en cas de libération ?...
avatar
Nestor

Messages : 177
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 65
Localisation : Pays picton

http://lecheminsouslesbuis.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par Rudolf le Mer 18 Aoû - 18:35

Nestor a écrit:peut-être y avait-il des conflits d'intérêt dans le camp des britanniques ?... et qu'à ce moment là, la balance a penché vers celui des tenants de l'assassinat ?... mais je suis pas sur que ça fasse avancer le schmilblick ...

s'ils ont plaidé pour l'acquittement, peut-être espéraient-ils pouvoir le "récupérer" d'une manière ou d'une autre en cas de libération ?...

Oui possible, c'est plus facile d'enlever quelqu'un qui est libre que quelqu'un qui croupit dans une geôle gardée par quatre puissances militaires...


Dernière édition par Rudolf le Mer 18 Aoû - 18:59, édité 1 fois
avatar
Rudolf

Messages : 394
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 27
Localisation : Royaume Burgonde

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par Terreblanche le Mer 18 Aoû - 18:58

Rudolf a la réponse dans le livre-cadeau du 8 mai dernier !!! Twisted Evil
Alors toi aussi tu ne lis pas les livres? (en plus offert ! )
ça ne me stimule pas pour en offrir d'autres.... Evil or Very Mad

_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3389
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 68
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par Rudolf le Mer 18 Aoû - 19:03

Terreblanche a écrit:Rudolf a la réponse dans le livre-cadeau du 8 mai dernier !!! Twisted Evil
Alors toi aussi tu ne lis pas les livres? (en plus offert ! )
ça ne me stimule pas pour en offrir d'autres.... Evil or Very Mad

Désolé c'est vrai que je ne l'ai pas encore lu, mais ma bibliothèque c'est une véritable file d'attente Laughing. Depuis mai, j'ai lu pas loin de 1500 pages, ce qui est assez exceptionnel pour moi
Razz . Mais il est en bonne place, et comme on dit, je garde le meilleur pour la fin Very Happy. Croire que je ferais l'impasse sur cet ouvrage indispensable, étant donné ma fascination pour cet homme, relève presque de l'insulte... Wink
avatar
Rudolf

Messages : 394
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 27
Localisation : Royaume Burgonde

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par B14 le Mer 18 Aoû - 19:49

c'est quoi le livre ?
avatar
B14

Messages : 321
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 28
Localisation : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par Terreblanche le Mer 18 Aoû - 20:04

B14 a écrit:c'est quoi le livre ?

Ah !!! surprise de Rudolf, il l'a mis dans le National !!!!
tu le liras le 20 pas avant !!! Very Happy

_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3389
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 68
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par B14 le Jeu 19 Aoû - 8:38

bah demain quoi Very Happy
avatar
B14

Messages : 321
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 28
Localisation : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par volontaire65 le Jeu 26 Aoû - 14:51

Du côté britannique, il existait une frange du gouvernement qui n'était pas du tout hostile aux idées du national-socialisme. Je repense immédiatement au duc de Windsor mais également à Oswald Mosley.
Si ma mémoire est bonne, le duc de Windsor considérait en tant que Britannique qu'il faisait partie de la race germanique.

De plus ce Churchill présente plusieurs facettes. Ce comportement est justifié par le machiavélisme, appréhendé comme une philosophie politique.

Comme le disait Alexis Carrel, l'homme cet inconnu.

avatar
volontaire65

Messages : 80
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par B14 le Jeu 26 Aoû - 16:08

Le duc a precisement été ecarté pour ses idées.
avatar
B14

Messages : 321
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 28
Localisation : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par volontaire65 le Ven 27 Aoû - 15:12

Les témoignages recueillis du côté des britanniques ( sur le dvd der letzte von Spandau) n'étaient pas négatifs.

A aucun moment je n'ai cru percevoir par sous entendus l'idée d'éliminer physiquement Rudolf Hess.

Sa prétendue folie qui a fait les choux gras de la presse, semble avoir été entretenue par la propagande britannique anti-Hess.

Deux hypothèses plausibles retiennent mon attention : Rudolf Hess simulait à la perfection et le psychiatre militaire anglais a utilisé cette feinte à son avantage.


Le rôle des britanniques lors du procès monnayé de Bavière, est plus que trouble.

je vais un peu extrapoler la question : Affirmer qu'Henri l'Oiseleur s'est suicidé est un pur mensonge. Les Britanniques ont négocié avec lui en secret. Toutefois pour ne pas passer pour des individus cyniques aux yeux de certains esprits ignares, les politiciens britanniques ont tout maquillé pour effacer toute trace.

Les positions des politiciens britanniques sont pour le moins ambigües et donnent beaucoup de fil à retordre.

La mise au placard du duc de Windsor n'est pas à considérer comme un cas isolé. Ce duc devait être en relation avec des politiciens davantage impliqués sur la scène interalliée. Par contre, je ne peux pas-pur l'instant mesurer les subtilités dont les inévitables intrigues ont pu accoucher
avatar
volontaire65

Messages : 80
Date d'inscription : 18/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 63) L'affaire Rudolf Hess

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum