57) Le " réduit breton ":idée stratégique ou sottise ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

57) Le " réduit breton ":idée stratégique ou sottise ?

Message par Terreblanche le Jeu 8 Avr - 6:30


C'est encore un réflexe obsolète:on se retranche dans une région
d'accès difficile,dont la zone côtière permet l'afflux de troupes et de matériel.
Au Moyen Age,cela pouvait donner de bons résultats.
En 1940,la Bretagne est parfaitement accessible aux blindés ennemis et,
à l'ère de l'aviation,il n'y a plus véritablement de refuge inexpugnable.

C'est une idée surannée,dont la France est redevable au politicien belliciste
Paul Reynaud, inféodé depuis 1938 au groupe des bellicistes londoniens,
dont le chef est Winston Churchill.
L'idée est soutenue par Charles de Gaulle,ce qui ne plaide guère en faveur
du génie stratégique du général de brigade (à titre temporaire)
et par Jéroboam Rothschild,qui a fait une carrière politique
sous le pseudonyme moins typé de " Georges Mandel ".
Ce projet breton a été évoqué le 6 juin, abandonné le 13 par Reynaud lui-même
devant la tournure catastrophique des évènements:il juge alors ce plan
irréalisable (au témoignage de l'officier de liaison britannique,le major général Spears),tandis que " Mandel " s'y réfère encore le 17 juin,
quand le maréchal Philippe Pétain,nommé la veille chef
du gouvernement par le Président Albert Lebrun,demande
à ouvrir des " négociations de paix " par l'entremise du gouvernement
espagnol (Hitler ne lui accorde qu'un armistice).

_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3389
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 69
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum