51) Le film maudit: " Le Juif Süss "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

51) Le film maudit: " Le Juif Süss "

Message par Terreblanche le Ven 2 Avr - 6:10


L'un des plus célèbres metteurs en scène du cinéma allemand,Veit Harlan,
accepte pour son malheur,en 1939,la direction d'un film historique,
auquel Joseph Goebbels tient particulièrement.
Il s'agit de raconter la vie d'une canaille juive de haut vol,Süss Oppenheimer,
pendu en 1738 pour ses malversations lorsqu'il était
ministre des Finances du Wurtemberg.



Le magazine date de juin 1941,la France étant alors occupée.
Ce film "est un grand succès" en Allemagne et à l'étranger attirant
au total plus de vingt millions de spectateurs en Europe.
Il rapporte près de 6,2 millions de reichmarks en Allemagne.
En Allemagne, où les projections sont souvent accompagnées
du hurlement:

« Mort aux juifs ! ».

Présenté à la Mostra de Venise où il reçoit le Lion d'Or,
salué dans ses critiques par le jeune Michelangelo Antonioni
qui voit dans le film la rencontre réussie entre l'art et la propagande.
Heinrich Himmler le trouve si convaincant que,le 30 septembre 1940
il signe une ordonnance contraignant tous les membres de la SS
et de la police à le voir « dans le courant de l’hiver ».
Dans les camps de concentration, les gardiens sont soumis
à la même obligation.
L'impact du film est tel que Veit Harlan reçoit le prix 1943
de la "UFA" (d'après Wikipédia).
En France, le film ne sort que le 14 février 1941.
Voici ce qu'en dit Le film complet :



Harlan écarte divers scénarios qu'il juge trop haineux,adapte
quelques tirades du Marchand de Venise du grand Will
(Shakespeare,bien sûr),il écarte même le roman de Lion Feuchrwanger,
qui avait servi de script à un film britannique fort peu judéophile.
Il réalise un film qui remporte un franc succès en 1940,dans le Reich
et les pays occupés,ce qui lui vaudra d'être rejeté du monde du cinéma
après 1945.
Il est impossible,de nos jours,de visualiser ce film interdit de projection
partout en Europe:nos contemporains qui dissertent sur ce film ne l'ont pas vu !

En 1943-1944, Harlan a dirigé un chef d'oeuvre:Kolberg,
l'un des plus beaux films consacrés à un sujet guerrier,que l'on peut encore
voir dans certains ciné-clubs.
Le cinéma national-socialiste a produit quelques authentiques chefs d'oeuvre:
Le Titanic (d'Herbert Selpin,tourné en 1943) et
Les aventures du baron de Münchhausen (de Joseph von Baky,
en 1943), tous deux bien supérieurs aux remake contemporains,
ou encore un film de science-fiction:
Le tunnel (de Kurt Bernhardt,en 1937).


Le IIIè Reich n'a pas été ce " désert culturel "
dénoncé par les auteurs haineux.


Dernière édition par Pr Tournesol le Ven 2 Avr - 8:17, édité 1 fois

_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3389
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 68
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: 51) Le film maudit: " Le Juif Süss "

Message par Cernay le Ven 2 Avr - 7:57

Un bon film mais un peu long.

_________________
avatar
Cernay

Messages : 680
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 50
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum