50) Les "Aryens d'honneur"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

50) Les "Aryens d'honneur"

Message par Terreblanche le Jeu 1 Avr - 6:24


Le 7 avril 1933,les Juifs sont exclus de la fonction publique,
à l'exception des anciens combattants décorés pour fait de guerre
et de ceux dont un enfant est mort au combat au service du Reich.
C'est la stricte application de l'art.6 du programme du NSDAP.
D'autres mesures sont prises,cette année,pour exclure les Juifs
des métiers de la santé et de la justice,du milieu du journalisme
et même de celui des pasteurs luthériens !
En septembre 1933, l'Association de la Noblesse allemande
rejette de son sein les " familles enjuivées " (Adolf Hitler
n'en a cure,méprisant souverainement l'aristocratie allemande).

En 1935,l'agitation des organisations juives hors du Reich,
un peu calmée en 1934 par désintérêt des opinions publiques,
reprend avec vigueur dans le but avoué de faire abandonner par
le CIO l'organisation des JO à Berlin.
Tarabusté par de nombreux chefs nationaux-socialistes, Adolf Hitler
ordonne au secrétaire d' état à l'Intérieur,Wilhem Stuckart,
de redéfinir la " nationalité allemande ".
En sont exclus les Juifs (3 ou 4 grands-parents juifs) et les demi-Juifs
(2 grands-parents) s'ils sont mariés à une Juive,car dans ce cas
leurs enfants seraient automatiquement des Juifs.
C'est le thème des Lois raciales (auxquelles sont astreints
également les Tsiganes) énoncées à Nuremberg,en septembre,
par Rudolf Hess,lors du Congrès du NSDAP.

Adolf Hitler se réserve le droit d'accorder,à titre personnel
non transmissible à leur descendance,à des Juifs et des demi-Juifs
ayant bien servi le Reich,la nationalité allemande
(Deutschblütigkeitserklärung:déclaration de sang allemand,
c'est ce que les journalistes ont improprement appelé,et les historiens
à leur suite, un " diplôme d'Aryen d'honneur ".

Ainsi d'Otto Warburg,biochimiste,lauréat du Prix Nobel
de médecine en 1931 et 3è président de
l'Organisation sioniste mondiale,ou du chef de l'Institut de Radiologie
de Berlin
, Henry Chasoul, qu'Hitler consultera plus tard
à la demande du Dr Morell.

Le 8 avril 1940,en raison de l'agitation de parents juifs de Mischlinge
(" métis ",issus de mariages mixtes) qui se sont distingués au combat
en Pologne,le Führer décide de licencier de la Wehrmacht
tous les Mischlinge,se réservant,là encore,la possibilité de statuer
au cas par cas.
L'avancement des demi-Juifs acceptés dans la Wehrmacht
(la Waffen-SS leur est,bien évidemment fermée) sera nul ou faible,
sauf pour les officiers.
Les combattants décorés pour acte de bravoure ou grièvement blessés
au combat reçoivent la " déclaration de sang allemand " et,
lorsqu'ils parviennent à s'adresser à un aide de camp du Führer,
réussissent généralement à faire libérer un parent emprisonné ou interné
pour raison raciale.


Le Generalleutnant Fritz Bayerlein,Kommandeur
de la Panzerdivision la plus richement dotée en blindés de la Heer,
est un " quart de Juif " (un grand-parent juif),comme l'amiral
Hans von Friedeburg qui succèdera à Karl Dönitz
en mai 1945, à la tête de la Kriegsmarine.

_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3389
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 69
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: 50) Les "Aryens d'honneur"

Message par Rudolf le Jeu 1 Avr - 16:50

Pr Tournesol a écrit:

Ainsi d'Otto Warburg,biochimiste,lauréat du Prix Nobel
de médecine en 1931 et 3è président de
l'Organisation sioniste mondiale,ou du chef de l'Institut de Radiologie
de Berlin
, Henry Chasoul, qu'Hitler consultera plus tard
à la demande du Dr Morell.

Le Président de l'OSM a été déclaré "Aryen d'Honneur"
?

Pr Tournesol a écrit:

L'avancement des demi-Juifs acceptés dans la Wehrmacht
(la Waffen-SS leur est,bien évidemment fermée) sera nul ou faible,
sauf pour les officiers.

Que penser de ce livre :

Ce livre, étayé par de nombreux documents et témoignages inédits,
raconte la tragédie d'Allemands, d'origine juive, à des degrés divers,
incorporés dans la Wehrmacht hitlérienne pour des durées et dans des
conditions variables. Ces hommes acceptèrent de servir leurs pires
ennemis pour des raisons diverses, parfois dans l'espoir de protéger
leur famille, souvent par patriotisme inébranlable. On estime leur
nombre entre
120 000 et 160 000. Certains d'entre eux atteignirent
des grades élevés : feld-maréchal, amiral, général, et se virent
décerner des décorations prestigieuses
. Mais il leur fallut toujours
obtenir l'autorisation personnelle du Führer de verser leur sang "
indigne " pour la défense du Reich. On découvrira des aspects insolites
du régime nazi, on sera surpris de l'attitude humaine de beaucoup
d'Allemands " aryens " envers leurs infortunés compatriotes, on
s'étonnera que jusqu'à la fin de la guerre, aux heures les plus graves,
Hitler perdît un temps précieux à l'étude des dossiers de candidats à
l'aryanisation, une preuve supplémentaire de ses obsessions
antisémites, s'il en fallait.
avatar
Rudolf

Messages : 394
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 28
Localisation : Royaume Burgonde

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum