29) Pourquoi y a-t-il eu un boycott des magasins....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

29) Pourquoi y a-t-il eu un boycott des magasins....

Message par Terreblanche le Mer 10 Mar - 11:10

tenus par les Juifs,le 1er avril 1933 ?

"La Juiverie déclare la guerre à l'Allemagne .
Les Juifs du monde s'unissent pour passer à l'action."







Dès le 31 janvier 1933,la presse juive du monde entier annonce
une " Saint Barthélémy des Juifs d'Allemagne ",pour le surlendemain,
la semaine suivante,le mois d'après
(et l'affirmation sera reconduite de mois en mois).
Comme l'évènement tarde à venir,on brode sur
"les centaines de morts juifs en Allemagne ".
Partout,même en Extrême-Orient,les organisations juives lancent
des opérations de boycott des produits made in Germany et conspuent
les touristes qui embarquent sur des paquebots allemands.
A Londres, des commerçants juifs refusent de servir des clients
allemands.
A Londres,Paris,New York,Bruxelles,Salonique,Athènes et Belgrade,
des Juifs défilent hurlant leur haine de l'Allemagne.

En mars 1933,l'agitation est à son comble et la manifestation du 27,
à New York,est très violente (les bandes d'actualités cinématographiques
le démontrent indubitablement).
Cette manifestation a été organisée 24 heures après que Kurt Blumenfeld
( le président de la Fédération sioniste du Reich) et Julius Brodnitz
( le président de l'Association centrale des Juifs du Reich) aient exhorté
les Juifs du monde entier à cesser leur agitation antiallemande,fort dangereuse
pour les Juifs du Reich:manifestement,les dirigeants des communautés juives
de l'étranger n'en ont cure,il n'est pas exagéré d'affirmer qu'ils jouent
même la politique du pire.

Le compte-rendu,par la presse allemande,de la manifestation hystérique
du 27 mars excite les étudiants de l'université de Göttingen
qui saccagent la synagogue locale.
De tous côtés (Röhm et Goebbels sont les plus virulents),on réclame
un geste du Führer.
Celui-ci ordonne le boycott des magasins dont un juif est propriétaire
et choisit la date du samedi 1er avril,de 8 à 18 heures
(non pour tenter un " coup du week-end ",comme l'écrivent
certains auteurs,mais dans l'espoir que peu de Juifs circuleront dans les rues
un jour de sabbat).
Les Gauleiter et les préfets de police sont avertis par circulaire du mot d'ordre
du Führer pour la journée: " Calme et discipline."

La journée est un franc succès,qui déclenche une avalanche d'articles
haineux dans la presse étrangère,les jours suivants.
Un journaliste juif des USA, Walter Lippmann,se fait insulter par
le lobby de la haine pour avoir écrit que le boycott allemand n'était que
la réplique à l'agitation juive des mois précédents:
il est des évidences impopulaires.

Jusqu'à la fin de l'année,les canards se multiplient dans la presse.
Par exemple,le 29 août 1933,un article du New York Times
mentionne:
" 45 000 Juifs détenus en camp de concentration "
(cf.question 28).
En réalité,l'année 1933 est celle de l'apurement des comptes avec
les marxistes,pas une année de persécutions physiques des Juifs.
En cette année,45 Juifs ont trouvé la mort,presque tous en raison
de leur rôle dans le SPD et surtout le KPD;
En opposition à cette stérile et dangereuse agitation,
l'Agence juive de Jérusalem a conclu,en juillet 1933,
un accord économique avec le IIIè Reich,qui donnera satisfaction
aux deux parties jusqu'à la déclaration de guerre britannique au Reich.


study

_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3389
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 68
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum