Théorisation économique du fascisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Théorisation économique du fascisme.

Message par Hilde le Mar 1 Mar - 7:19

Théorisation économique du fascisme.
par Julie Couronne

Ce thème est particulièrement délicat à traiter car biaisé par les effets de l’analyse
marxiste du fascisme, selon lui le stade ultime du capitalisme.
Or au cœur des idéologies fascistes s’est toujours tenue la dénonciation de la réduction
de l’homme à l’économique; par ailleurs, le fascisme ne peut être rattaché particulièrement
à un système de production particulier, précisément parce qu’il ne fait pas de l’économique
la tâche principale de la société.
L’ordre mondial étant depuis 1945 symétriquement bipolarisé entre les matérialismes
capitaliste et marxiste, les combattre est pour le fasciste, exclus du système politique,
tâche dialectique complexe.

Sur un plan théorique il convient avant tout de bien démarquer
« fascisme » et « extrême-droite » , cette lignée sociale qui par anti-communisme primaire
est devenue une logomachique défense du néo-libéralisme :
de tristes sires tels que Patrick Devedjian, Alain Madelin, Hervé Novelli,
Claude Goasguen ou Gérard Longuet, anciens membres du groupe activiste Occident
fondé par Pierre Sidos, en sont des exemples criants.
Ces personnes ont dénaturée et pervertie pour leur compte la notion de « darwinisme social »,
avec les résultats que l’on sait.


Suite &  Source :  study
http://sororite-aryenne.com/th%C3%A9orisation-%C3%A9conomique-du-fascisme/

_________________

Hilde

Messages : 182
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 66
Localisation : Linz (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum