18) Hermann Goering, le morphinomane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

18) Hermann Goering, le morphinomane

Message par Terreblanche le Jeu 25 Fév - 6:20





Le vendredi 9 novembre 1923,124è anniversaire du putsch
du 18 brumaire VIII,réussi par Napoléon Bonaparte,
fortement aidé de son frère Lucien,quelques Schupo
(équivalent de nos CRS),commandés par un carrièriste ouvrent
le feu sur un cortège de patriotes bavarois désarmés,hurlant leur haine
des politiciens berlinois qu'ils jugent prosternés devant les exigences
françaises (la France est alors gouvernée par une rareté:un homme d'Etat,
en l'occurence Raymond Poincarré).
Six manifestants sont tués,de nombreux autres sont blessés
(dont Adolf Hitler).

Hermann Goering qui arborait pour l'occasion l'Ordre Pour le Mérite,
la plus haute décoration militaire du IIè Reich est atteint de
deux balles de carabine à la racine de la cuisse droite.
Recueilli par des patriotes juifs,les Ballin,il est opéré par le plus célèbre
des chirurgiens allemands de l'époque, Ferdinand Sauerbruch.

Carin Goering fait passer son époux en Autriche pour le mettre
à l'abri de la vindicte des maîtres du régime,généralement inefficaces
et souvent corrompus:les politiciens de la République de Weimar.

La plaie opératoire s'infecte et Goering subit plusieurs opérations.
Pour soulager ses douleurs un médecin lui prescrit de la morphine,à laquelle
le blessé prend goût.
L'alitement prolongé,joint à la goinfrerie du personnage,occasionne rapidement
une obésité qui le rendra populaire.
En 1925,Carin fait désintoxiquer son époux à la clinique
psychiatrique de Langbro,en Suède.
Hélas,lors d'un congrès, le psychiatre suédois qui a désintoxiqué
le "gros Hermann " s'en vante en présence du mythomane Forster
(tous ces médecins ont un curieux sens secret médical et de l'honneur
de leur profession).
Durant les années 1926-1933, Forster (entrevu à la question 15)
se vantera dans les cafés berlinois d'avoir guéri Goering de sa morphinomanie !

En 1937,Goering qui abuse du cigare prend de la codéine
en raison de sa toux.
Durant la guerre,quand la Lufrwaffe s'avèrera incapable d'empêcher
les Alliés occidentaux de massacrer les civils allemands et les travailleurs
étrangers en bombardant les villes ouvrières,il abusera de la codéine
et sera désintoxiqué par des médecins US,à Nuremberg
dans la seconde moitié de 1945.


study

_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3389
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 69
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum