Quand la vérité historique montre le bout de son nez.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand la vérité historique montre le bout de son nez.

Message par Terreblanche le Dim 10 Aoû - 9:58



Quand la vérité historique montre le bout de son nez
.


Le quotidien régional "La Charente libre" publiait le 5 août sur son site
un article intéressant intitulé "1944 : la part d'ombre des maquisards"
(la version papier a pour titre "Les exécutés de la première heure")
qu'on trouvera à l'adresse suivante:

http://www.charentelibre.fr/2014/08/04/1944-la-part-d-ombre-des-maquisards%2c1908180.php



Si nous en parlons, c'est qu'il est agréable de constater que lentement ,
très lentement, la vérité se fait jour
.

Expliquons-nous : study



La "Revue d'histoire révisionniste" (encore elle ! chez Akribeia !),
n° 4 de février/avril 1991, avait publié un article du professeur Faurisson intitulé :

"Chronique sèche de l'Epuration/Exécutions sommaires
dans quelques communes de Charente limousine"
, qui commençait par ces mots:

<< Au cours des années 60 et au début des années 70,
Robert Faurisson avait mené sur l'Epuration une enquête limitée aux exécutions sommaires
de l'été 1944 dans une partie de la Charente appelée Charente limousine ou Confolentais.
Cette enquête, particulièrement méticuleuse, aurait dû paraître sous le titre de
"Chronique sèche de 78 jours d'Epuration dans quelques communes du Confolentais".
Les difficultés rencontrées par le professeur dans son autre enquête sur les chambres à gaz
et le génocide allaient l'empêcher de mener à bien son travail sur l'Epuration.
Il n'est pas exclu que sa "Chronique" paraisse un jour mais nous avons souhaité
en publier quelques fragments.
La R.H.R. le remercie de lui avoir ouvert ses archives. >>



Henri Amouroux, dans le volume 8 de
"La Grande Histoire des Français sous l'Occupation",
s'était abondamment inspiré des travaux du Professeur mais dans la liste des 575 personnes
à qui il adressait ses remerciements, le nom de Robert Faurisson avait été omis...

Or, aujourd'hui, "La Charente libre" à la fois met quelques pendules à l'heure
sur les horreurs de l'Epuration mais elle rend aussi à César ce qui est à César
et à Faurisson ce qui lui était dû.

On lit:

< START>

[Intertitre:] "L'épuration avant l'épuration".

A Ruelle, dans les cahiers de Guy Hontarrède et les documents,
parfois récupérés jusqu'en Allemagne, qu'il a confiés aux archives départementales,
il y a des noms, des faits.
Des horreurs, parfois: "des exécutions sommaires".
Guy Hontarrède en a recensé une centaine.
C'est aussi à peu de chose près la liste établie par l'historien négationniste Robert Faurisson,
dont, cette fois, les chiffres ont été validés.
Henri Amouroux les a repris dans son "Histoire des Français sous l'occupation".
"J'ai vérifié dans les archives de l'état civil. C'est exact"
(...)
< END>



"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité,
se fait complice des menteurs et des faussaires
.
"​


« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée.
C'est d'avoir une pensée toute faite. »

(Charles Péguy)





« Débattre avec quelqu'un,
c'est prendre le risque de changer d'avis
»

(Raymond Aron)



"L'Histoire est du vrai qui se déforme,
et la légende du faux qui s'incarne"

(Jean Cocteau)


_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3388
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 68
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum