Aventures en plein ciel : Hanna Reitsch

Aller en bas

Aventures en plein ciel : Hanna Reitsch

Message par Rudel le Sam 9 Aoû - 11:25




Aventures en plein ciel
Du planeur à l’avion-fusée
.




(Hanna Reitsch)


Album photos :  study
https://fr.images.search.yahoo.com/yhs/search;_ylt=A7x9Unpj7eVTBn0A2imPAwx.;_ylu=X3oDMTBsYWhiN2NvBHNlYwNzYwRjb2xvA2lyMgR2dGlkAw--?_adv_prop=image&fr=yhs-Elex-elex_myv9&va=hanna+reitsch&hspart=Elex&hsimp=yhs-elex_myv9





 
 
Ayant interdit à l’Allemagne l’aviation motorisée, le traité de Versailles de 1919
eut pour effet le développement du vol à voile, pratique qui fut ensuite encouragée
par le régime nazi avec une arrière-pensée militaire.

Née en 1912, Hanna Reitsch se retrouva donc dans la génération qui fut le fer de lance
de la grande époque du vol à voile allemand des années trente.
Dotée d’un caractère et d’une ténacité hors du commun, vraisemblablement très douée
pour l’aviation, elle fut avant tout une virtuose du vol à voile.
Son talent, un peu de chance, une époque tumultueuse, l’amenèrent à connaître
un destin aéronautique d’exception qu’elle narre dans Aventures en plein ciel,
un livre qui doit être lu par tout amateur de l’histoire de l’aviation,
a fortiori s’il s’intéresse au vol à voile ou au IIIe Reich.

On peut certes aborder cet ouvrage comme le récit d’une vie aventureuse,
ainsi que le suggère le titre français ; par exemple, l’épisode du vol dans l’orage de 1933
est un morceau de bravoure qui figure dans diverses anthologies.
On peut également essayer de percevoir et de comprendre le glissement qui amena
une fervente catholique (dont le rêve était de devenir médecin missionnaire)
à devenir pilote d’essai d’appareils destinés à tuer, à fréquenter assidûment les édiles nazies
dont la religiosité n’était pas le fort, à vouloir créer des unités de "volontaires de la mort",
pilotes-suicide de bombes volantes, et enfin à prendre des risques inouïs
pour rejoindre son Führer dans un Berlin quasiment investi par les Soviétiques.

Quel violent contraste entre le récit du survol des Alpes de 1932 et ceux des vols d’essai
du Me 328 ou du V1 Reichenberg destinés aux missions Selbstopfer* !
Le titre original de ce livre est Fliegen, mein Leben ("Voler, ma vie").

Mais "voler" est-il vraiment toujours "voler" ?

Piloter un gracieux planeur et mener une bombe volante sur sa cible,
serait-ce donc semblable ?

Aventures en plein ciel
est sans équivoque un livre plus que passionnant
et l’idée de sa réédition est excellente.
Peut-être cet ouvrage demande-t-il une lecture plus attentive
que celle d’un simple recueil de souvenirs aéronautiques.

Philippe Ballarini





224 pages, 14,5 x 21,8 cm, broché
Cahier photos N&B 20 pages
Nouvelle traduction : Gauthier Cadène




Source:  study
http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article3666.html

_________________



"Un bon pilote revient même à pied"
avatar
Rudel

Messages : 379
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 45
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum