1er août 1967 : mort de Adrien Arcand.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1er août 1967 : mort de Adrien Arcand.

Message par Terreblanche le Ven 1 Aoû - 4:53

1er août 1967 :
mort de Adrien Arcand .




Adrien Arcand est né le 3 octobre 1899 à Montréal.

En 1918
, il s’inscrit à des cours du soir à l’université McGill pour un cours
d’ingénieur-chimiste, mais il abandonne ces études à la suite d’une attaque
de grippe espagnole.

Adrien Arcand se tourne vers le journalisme.
Il rédige ses premiers textes en 1918.
Il écrit quelque temps pour le journal La Patrie, où il est engagé par Eugène Tarte,
puis vers 1921 au journal The Star.
Puis il entre à La Presse, où il travaillera plusieurs années.

Il épouse Yvonne Giguère le 14 avril 1925, le couple aura trois fils,
Yves, Jean-Louis et Pierre.


À La Presse, il fonde vers la fin des années 1920 un syndicat catholique de journalistes
et en devient le président.
La chose déplaît à la direction du journal, alors contrôlée par Pamphile Du Tremblay,
et, au début de 1929, Arcand et son collègue Hervé Gagné
sont congédiés du journal, ce qui casse le syndicat.

Arcand s’associe alors avec Joseph Ménard, administrateur d’une imprimerie,
pour lancer un petit hebdomadaire tabloïd du dimanche, Le Goglu,
dont le premier numéro est daté du 8 août 1929, auquel s’ajoutent peu après
un deuxième hebdomadaire, Le Miroir, en décembre 1929 puis un troisième,
Le Chameau, en mars 1930.
Pour Arcand, ces publications constituent à la fois une source de revenus
et un véhicule pour ses idées.

Il publie une série de publications sympathiques au national-socialisme à Montréal
dans les années 1930 dans des hebdomadaires comme
Le Goglu, Le Miroir
et Le Chameau
et dans des mensuels tels que Le Combat National
et Le Fasciste Canadien.
Il collabore et est un des dirigeants du quotidien L’Illustration Nouvelle ,
qui deviendra plus tard le Montréal-Matin, jusqu’au début de 1940.



Parallèlement à sa carrière journalistique, Arcand est impliqué dans plusieurs
mouvements fascistes et hostiles au nationalisme québécois,
favorables à un nationalisme canadien centralisateur et loyaliste.
Il fonde le Parti national social chrétien (PNSC) en 1934,
puis devint chef du Parti de l’Unité nationale (PUNC) en 1938.
Ce parti résulte  de la fusion du PNSC, du Nationalist Party dirigé par Joseph Farr
en Ontario et d’un groupe nationaliste  dans les Prairies mené par William Whittaker.

Ces mouvements politiques ont en commun un programme anticommuniste et antisémite,
qui prône aussi une centralisation politique du Canada et un renforcement des liens
de l’Empire britannique.



Arcand correspond avec l’Imperial Fascist League d’Arnold Spencer Leese,
la British Union of Fascists de sir Oswald Mosley, les Britons
d’Henry Hamilton Beamish et avec la plupart des chefs fascistes de l’Empire britannique.
En fait, Adrien Arcand est durant la Grande Dépression l’un des militants politiques
les plus importants des nationalismes dans le monde et correspond avec la plupart
des chefs de l’Internationale fasciste.



Le 30 mai 1940,
il est arrêté à Montréal pour « avoir comploté le renversement du gouvernement »
et interné dans un camp.
Le parti est interdit.

Selon Charlie Murray, un leader syndical interné au même camp que lui,
Arcand était considéré comme un héros par ses partisans internés.
Il discutait ouvertement de ses plans pour le Canada après une éventuelle victoire d’Hitler
sur un « trône » de fortune, construit par les prisonniers.

Arcand est libéré en juillet 1945.

Après sa libération, Arcand rejoint sa femme et ses enfants à Lanoraie,
où ceux-ci s’étaient installés en 1942.
Il y passe le reste de sa vie.

Il est deux fois candidat aux élections fédérales, se présentant sous une bannière
« nationaliste », en 1949 et en 1953 :

- à chaque fois il est arrivé deuxième.

Dans les années 1960, il a servi de mentor à Ernst Zündel,
qui est devenu un porte-étendard des revisionistes canadiens.


(Ernst Zundel)
Adresse de son site    :   study
http://www.zundelsite.org/french-translation.html




Adrien Arcan succombe à un cancer
le 1er aout 1967 à Montréal.







Source :  study



http://la-flamme.fr/category/non-classe/

_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3389
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 68
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum