L'Ecologie : le tri des déchets sous Hitler.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Ecologie : le tri des déchets sous Hitler.

Message par Rudel le Sam 19 Juil - 7:16

 






Écologie
: le tri des déchets sous Hitler.





Question.


" On déclare que l’Allemagne nationale-socialiste était très en avance
sur les problèmes liés au respect de l’environnement et à l’écologie.
De nos jours, il est beaucoup question de trier les déchets ménagers afin d’en recycler certains.
A ce propos, une personne m’a dit que si Hitler avait vraiment été écologiste,
il aurait instauré le tri des poubelles.
Cette pratique existait-elle sous Hitler ? "





Réponse.


Votre contradicteur aurait mieux fait de se renseigner avant de parler.
Car le tri des déchets s’est pratiqué à grande échelle sous Hitler.
Certes pas dans les premiers temps.
Mais le 26 novembre 1936, le gouvernement allemand édita une ordonnance
qui prescrivait le ramassage et la récupération des vieux matériaux.
Elle était signée de W. Köhler, commissaire pour le contrôle des matériaux
,
et instituait un « ramassage régulier » (art. 2) auprès des particuliers (art. 6).

L’article 7 dressait la liste de tout ce qui devait être trié en vue de la récupération :



a) Chiffons de toute nature, à savoir :

Chutes d’étoffes provenant de travaux de couturiers, restes d’étoffe, vieux tapis, carpettes,
rideaux, linge usagé, vieux vêtements, chaussettes, bas, tricots,
déchets de laine, de coton, de soie artificielle, toile, toile à sacs, sacs de jute,
matériel d’emballage en jute, bouts de ficelle, toiles à laver, chiffons de laine à reluire ;



b) Vieux objets et débris :


De cuivre, de laiton, vieux appareils d’éclairage de toutes sortes, vieilles lampes à gaz
ou à pétrole, vieux fils et garnitures de sonnette, vieux accumulateurs, vieilles
casseroles en aluminium, capsules de bouteilles, vieilles baignoires, vieux fourneaux,
tubes usagés, feuilles de papier d’argent, d’autres matériaux d’emballage en papiers métalliques, étain, vieilles piles, tuyauterie en métal, lampes électriques ;



c) Ferraille et acier, par exemple :


Outils et machines hors d’usage, chaudières, fourneaux, applications de portes,
vieux clous, vis, chaînes, vieilles poêles, vaisselle usagée, tuyaux de plomb,
cuvettes de vidange, vieux réchauds à gaz, tuyaux de gaz, vieux réchauds ordinaires ;



d) Vieux papiers de toutes sortes :


Journaux, livres, revues, contenu de corbeilles à papier, couvercles de dossier,
archives (sous garantie de mise au pilon) ;



e) Pelleteries :


Peaux de lièvres, de lapins et autres ;



f) Verrerie :

- Bouteilles de toutes sortes, sauf flacons de produits pharmaceutiques ;



g) Os (seulement si le ramassage rapide est possible) […].



En janvier 1937, en outre, les journaux annoncèrent
que les déchets de cuisines seraient désormais récupérés
à grande échelle pour servir à l’alimentation de 150 000 porcs qu’on allait
faire venir dans la capitale et dont la vente servirait aux œuvres de bienfaisance
.
Afin de renseigner les ménagères, les autorités firent distribuer des porcs en carton.
Sur leur ventre étaient inscrits les aliments à jeter désormais dans une poubelle
spéciale (restes de pommes de terre, de légumes, de salades, des fruits,
coquilles d’œufs, marc de café, pain…) et ceux qu’il ne fallait pas leur donner
(épices, citrons, pelures d’orange ou de banane…)[1].





 study 
[1] Voy. le Bulletin périodique de la presse allemande, n° 469, p. 31, col. A.



_________________



"Un bon pilote revient même à pied"
avatar
Rudel

Messages : 378
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 44
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum