"La leçon des élections européennes"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"La leçon des élections européennes"

Message par Vincent Reynouard le Lun 26 Mai - 15:39


"La leçon des élections européennes"

En moins de 9 minutes, Vincent Reynouard commente les résultats
des élections européennes d'hier, que ce soit en France ou en Europe.
Malgré les apparences, ceux-ci confirment ce qu'il a toujours dit.



_________________

" La vérité est éternelle,les falsificateurs, non ! "
avatar
Vincent Reynouard

Messages : 216
Date d'inscription : 03/03/2014
Age : 48
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La leçon des élections européennes"

Message par Terreblanche le Jeu 29 Mai - 9:41

Le show en demi-teinte de Marine Le Pen à Bruxelles.








Reuters/Toussaint Kluiters



Pari provisoirement perdu pour Marine Le Pen qui espérait, dans la foulée de son succès aux européennes, pouvoir annoncer dès mercredi à Bruxelles la création d’un groupe parlementaire national-populiste.
Mais dans la salle de presse, bondée comme jamais, du Parlement européen,
la présidente du Front National a dû se contenter de présenter quatre alliés
de pays différents alors qu’il lui en faut six pour atteindre le quorum nécessaire.

Marine Le Pen a présenté ses partenaires:

- Geert Wilders, fondateur du PVV hollandais,
soutien total à Israël et qui mène un combat pro-gay des plus poussés
;

- Harald Vilimsky, secrétaire général du FPÖ autrichien,

- Matteo Salvini, secrétaire fédéral de la Ligue du Nord
dont le vote permet d’attribuer des subventions à la gay pride milanaise,
et qui sont eux aussi de fervents supporteurs d’Israël.


- et Gerolf Annemans, président du Vlaams Belang
qui a regretté publiquement le programme anti immigration de son mouvement,
qui soutient lui-aussi Israel.


Que du beau monde, avec ces gens la politique de PE ! Very Happy

Tout sourire malgré tout, triomphale même devant une centaine de journalistes européens ,
elle a présenté ses partenaires:

- Geert Wilders, fondateur du PVV hollandais, connu pour vouloir interdire le Coran,

- Harald Vilimsky, secrétaire général du FPÖ autrichien,

- Matteo Salvini, secrétaire fédéral de la Ligue du Nord italienne

- et Gerolf Annemans, président du Vlaams Belang belge.

Rassemblées, ces formations pèsent 38 eurodéputés, un nombre largement suffisant
pour créer un groupe puisqu’il en faut 25.

Mais deux nations manquent donc à l’appel.

Marine Le Pen espérait pouvoir compter sur le SNS slovaque qui avait participé à Vienne
il y a quelques semaines à une réunion de calage entre toutes ces formations.
Las, le parti n’a obtenu aucun élu.
Le FN misait aussi sur les Démocrates suédois avec lesquels il siège déjà au sein
de l’Alliance européenne pour la liberté (qui n’est pas un groupe parlementaire).
Mais pour l’heure, les Suédois boudent.
Et pourraient être tentés de se rallier au groupe souverainiste
Europe de la liberté et de la démocratie, mené par le moins sulfureux Nigel Farage.

Concurrence avec Farage.

Le Britannique, qui a exclu une alliance avec le FN, estimant que le parti de Marine Le Pen
porte l’antisémitisme « dans son ADN », fait lui aussi de l’oeil aux listes europhobes.
Un autre groupe eurosceptique, celui des Conservateurs et réformistes européens,
où siègent les conservateurs britanniques, drague les élus de Strasbourg.

« J’ai la certitude d’avoir un groupe », assure pourtant Marine Le Pen
selon laquelle les « combinaisons possibles sont considérables ».

Mais pas question de dévoiler les pistes.

« Nous ne sommes pas les seuls, cela exige de la discrétion. »

«Ca se passe super bien. De toute façon, on a le temps [jusqu'au 28 juin]
»
, glisse Aymeric Chauprade, le conseiller international de Marine Le Pen
qui participe aux négociations.

Lundi, plusieurs sources au FN avaient indiqué à L’Express
qu’elles devaient aboutir dès mercredi.
Mais mardi, une source bien informée avait nuancé le propos.
Et confirmé que les discussions se poursuivraient au-delà de mercredi avec six autres formations européennes. Sur le marché de l’europhobie, la concurrence est rude.
Sont notamment courtisés, outre les Démocrates suédois,
le Congrès de la Nouvelle Droite polonaise,
le parti Ordre et Justice lituanien ou les Vrais Finlandais.
Le Parti populaire danois, qui a remporté au Danemark un succès comparable au FN
en se hissant en tête des partis du pays, a d’ores et déjà claqué la porte à Marine Le Pen.

Allégeance à la nouvelle chef.

En attendant d’arriver à ses fins, Marine Le Pen fanfaronne.
Au sujet du conseil européen qui s’est tenu mardi,
elle parle d’une « réunion de crise de l’oligarchie qui a peur des peuples ».

En réalité, cette réunion des chefs d’Etat et de gouvernement
était prévue bien avant les européennes
.

« Je suis heureux d’être assis à côté de Marine Le Pen, véritable figure vers laquelle
nous devons nous tourner
»
, a flatté Harald Vilimsky du FPÖ.
Matteo Salvini de la Ligue du Nord a dit s’asseoir « très confortablement à côté d’elle ».
« Pourtant, raconte-t-il, j’ai rencontré récemment la communauté hébraïque
et elle m’a dit que si je m’asseyais à côté de Marine Le Pen,
je sortais de la démocratie
».

Marine Le Pen jubile, heureuse d’avoir pris le leadership antieuropéen.

Avant de quitter la salle par une porte arrière, elle prend soin d’ajouter
qu’il n’est pas question d’alliance avec les groupes radicaux.
Et notamment pas avec le Jobbik avec lequel le FN a des « divergences majeures » ,
rappelle-t-elle.
Sans préciser que son père, président d’honneur du parti,
appartenait jusqu’en novembre dernier à ce parti raciste et antisémite
à travers
l’Alliance européenne des mouvements nationaux.

En savoir plus sur:
study

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-show-en-demi-teinte-de-marine-le-pen-a-bruxelles_1547243.html#mBYR8MZIwvIIyFrf.99





Hommage à Jeanne d’Arc 2014 par Alexandre Gabriac
fondateur de Jeunesses nationaliste
et Yvan Benedetti président d'Œuvre française, dissous en 2013 par Manuel Valls.




(Tous les deux EXCLUS par Marine Le Pen contre l'avis du Conseil de discipline et de JML...
)

On découvre mieux le vrai visage de Marine Le Pen.
On sait où se trouve les Français qui ne sont pas à la solde de l'étranger.
Seuls les naïfs suivront MLP comme ils l'ont fait avec Sarko en 2007...




"Un homme averti en vaut deux "




Bonne méditation. Very Happy

_________________
Cordialement.  

avatar
Terreblanche
Admin
Admin

Messages : 3389
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 68
Localisation : Sur ma terre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum